Le rapport entre l’assurance dommages-ouvrage et la décennale

Dans le cadre d’une construction immobilière d’envergure, ces deux termes font régulièrement leur apparition. Bien entendu, ce sont des garanties concernant les travaux. Elles sont d’ailleurs obligatoires et complémentaires. Afin de mieux les distinguer l’une de l’autre, on a décidé de les mettre en contraste dans cet article.

Qu’est-ce qu’une assurance dommages-ouvrage ?

C’est une garantie souscrite par le propriétaire d’un logement en vue d’être remboursé de la totalité des travaux de réparation des dommages en cas de sinistre. Les dégâts en question doivent concerner, soit être couverts, par l’assurance décennale. On parle par conséquent d’une couverture obligatoire pour le maître d’ouvrage privé ou professionnel lors d’une construction majeure. Elle se contracte à l’ouverture du chantier et intervient un an après la réception des travaux sans attendre la décision de la justice. le site spécialisé en assurances pour le BTP Constru’Perf, site de référence sur ces deux assurances, en dit davantage à son sujet tout en proposant des devis.

Qu’est-ce qu’une assurance responsabilité décennale ?

Elle est indispensable pour le maître d’œuvre et tous les professionnels de BTP qui prennent part à la construction. Tout comme la garantie précédente, elle est bien entendu obligatoire. À la seule différence, sa souscription concerne en revanche les constructeurs ou les entreprises du bâtiment. Pendant une période de dix ans, elle couvre les dommages de grande ampleur remettant en cause la solidité de l’ouvrage et sa destination. Elle tient également compte du vice du sol. Elle se contracte par ailleurs avant le début des travaux.